Une base de données mondiale

Google, Microsoft, et quelques start up s'appuient sur les formats RSS et Atom, ainsi que sur les URI pour accéder facilement à n'importe quelle donnée distante, puis la transporter d'un serveur à l'autre.

Votre opinion

Postez un commentaire