Une confrontation directe avec Linux

Solaris s'impose sur le départemental, avec des processeurs bon marché améliorés pour le transactionnel, et sur le haut de gamme, avec des superserveurs multi-processeurs. Et contre Linux dans le monde x86.