Une évolution très lente vers la 3G