Vente de PC d'occasion et licence logicielle

La v ente de matériel d'occasion équipé de logiciels sans licence constitue une contrefaçon. Un jugement confirmé en appel. A l'origine, Microsoft avait porté plainte contre un revendeur.

Votre opinion

Postez un commentaire