Vérifier sa sécurité informatique pour éviter tout souci juridique

La moitié des entreprises ne procèdent pas à une analyse des risques