VeriSign a franchi la ligne jaune

Le géant américain suscite un véritable tollé. En redirigeant les requêtes des noms de domaine inexistants se terminant par .net ou .com sur son propre moteur de recherche, il fait preuve d'un abus de position dominante et d'un non-respect du code déontologique.

Votre opinion

Postez un commentaire