Virtualisation : Symantec tente une échappée