Vive le marchandage et les enchères inversées

L'Etat veut économiser 130 000 euros sur ses achats d'informatique et de télécommunications d'ici à 2009.

Votre opinion

Postez un commentaire