VMware met un orteil dans le logiciel libre