Air France-KLM a vu sa perte nette être divisée par 4 au premier trimestre 2015.
 

Air France-KLM entre dans une nouvelle zone de turbulences après avoir publié un premier trimestre décevant.

Votre opinion

Postez un commentaire