× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Aston Ferrari
 

Malgré une entrée en bourse saluée et remarquée il y a une semaine, le prestigieux constructeur automobile britannique peine à trouver sa vitesse de croisière. Facteurs techniques et climat agité sur le marché ont refroidi les investisseurs, même si beaucoup d'analystes veulent croire à un simple retard à l'allumage.

Votre opinion

Postez un commentaire