× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

L’annonce du contrat Rafale avec l’Egypte aura libéré le potentiel du titre Dassault Aviation en bourse, pourtant cher et peu regardé par les investisseurs. Une aubaine qui profitera également à Airbus, toujours actionnaire important de l’avionneur.

">
Un Airbus A400M en formation avec un Eurofighter Typhoon et un Rafale, lors du Défilé du 14 Juillet 2013.
 

L’annonce du contrat Rafale avec l’Egypte aura libéré le potentiel du titre Dassault Aviation en bourse, pourtant cher et peu regardé par les investisseurs. Une aubaine qui profitera également à Airbus, toujours actionnaire important de l’avionneur.

Votre opinion

Postez un commentaire