× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Face à la défiance autour de son groupe, John Cryan, PDG de Deutsche Bank, a dû envoyer un message clair aux marchés mardi: son groupe est "solide comme un roc" a-t-il dit.
 

C’est la cible numéro 1 dans le secteur bancaire européen depuis le début de l’année. La Deutsche Bank perd 41% depuis le 1er janvier, sur fond de craintes persistantes sur sa solidité financière. Au point que le PDG et la classe politique allemande ont été obligés de réagir hier.

Votre opinion

Postez un commentaire