Mis à jour le

PARIS (Dow Jones)--La France et l'Allemagne ont accepté de réduire à 12% chacune la participation qu'elles détiennent au capital du groupe d'aéronautique et de défense EADS (EAD.FR), qui s'apprête par ailleurs à racheter jusqu'à 15% de ses p

Votre opinion

Postez un commentaire