× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Les échanges à Shanghai et Shenzhen ont représenté plus de 30% des échanges boursiers mondiaux en 2015. Avec notamment la spectaculaire tempête estivale.
 

Nouvelle preuve du gigantisme du marché actions chinois, les bourses du pays auront, à elles seules, mobilisé le tiers des volumes d’échanges au niveau mondial sur l’année 2015. Des chiffres spectaculaires qui ne doivent pas faire perdre de vue la spécificité de ce marché.

Votre opinion

Postez un commentaire