Mis à jour le

PARIS (Dow Jones)--Altran (ALT.FR) n'exclut pas de forcer la conversion des 132 millions d'euros d'obligations convertibles émises en 2009, même si le groupe estime être dans une situation suffisamment confortable pour envisager en toute sérénit

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire