Mis à jour le

PARIS (Dow Jones)--Le premier actionnaire d'Altran (ALT.FR) veut remonter au capital du groupe d'ingénierie et de conseil en technologie après avoir vu sa participation diluée au printemps 2013 par la conversion anticipée des océanes, ou obligat

Votre opinion

Postez un commentaire