Mis à jour le

(CercleFinance.com) - Confrontée à une situation politique incertaine après les élections, l'Italie a vu ses coûts d'emprunt augmenter sensiblement lors de l'adjudication de bons à cinq et dix ans, mais sans dépasser les rendements observés s

Votre opinion

Postez un commentaire