Mis à jour le

(CercleFinance.com) - La reprise des deux sites du groupe Doux ne provoque aucune réaction du titre qui reste stable. Il faut dire que cette acquisition ne représenté que 1% du chiffre d'affaires de LDC. L'action n'est pourtant pas très chère a

Votre opinion

Postez un commentaire