× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
C’est la principale raison pour laquelle Wall Street patine depuis des semaines : l’Amérique craint de voir les bénéfices de ses entreprises attaqués par une devise trop forte. Voilà qui va singulièrement compliquer la tâche de la réserve fédérale américaine.

">
Oracle, cas d'école du phénomène : chiffre d'affaires et bénéfices stagnent sur le trimestre écoulé pour cause de dollar trop fort.
 

C’est la principale raison pour laquelle Wall Street patine depuis des semaines : l’Amérique craint de voir les bénéfices de ses entreprises attaqués par une devise trop forte. Voilà qui va singulièrement compliquer la tâche de la réserve fédérale américaine.

Votre opinion

Postez un commentaire