Les hommes admettent qu'ils renonceraient à une prise en charge médicale d'une hypertrophie de la prostate en raison du risque d'impuissance et des problèmes d'éjaculation causés par les traitements conventionnels

Mis à jour le

Près de la moitié des adultes britanniques d'âge moyen privilégient le sexe plutôt que leur état de santé général et accepteraient de subir des symptômes urinaires pour éviter le risque des problèmes sexuels ca

Votre opinion

Postez un commentaire