Mis à jour le

(CercleFinance.com) - 'Bonjour actions et immobilier, au revoir obligations et matières premières', telle est la devise d'investissement préconisée par les stratèges de BofA-Merrill Lynch. Les analystes - qui estiment qu'un mouvement de 'grande

Votre opinion

Postez un commentaire