Face à un scénario totalement remis en question de A à Z, les investisseurs, notamment américains, sont obligés de revoir sérieusement à la baisse leurs prévisions.
 

Malgré une baisse de 5% en cumulé sur la semaine passée, les 4.200 points constituent-ils un bon point d’entrée sur le CAC40 ? Pas moyen de se faire une idée sur les marchés, tant les certitudes du début d’année sont battues en brèche.

Votre opinion

Postez un commentaire