× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Ali Al-Naimi, Ministre du Pétrole d'Arabie Saoudite, estime qu'un effort coordonné des pays OPEP et non-OPEP est nécessaire, si l'on souhaite stabiliser les cours.
 

Le coup de faiblesse que pressentaient les analystes concernant les cours du brut est sans doute en train de se matérialiser avec les dernières déclarations de l’Arabie Saoudite. Le premier pays producteur de l’OPEP se dit désormais prêt à réfléchir à une réduction de production, mais certainement pas seul.

Votre opinion

Postez un commentaire