Surproduction, inaction de l'OPEP, retour de l'Iran... Dans un marché où rien ne semble ni freiner ni arrêter la baisse des cours du pétrole, les marchés se préparent à des scénarii extrêmes.
 

Impossible… et pourtant. Jamais les analyses et les rapports autour du marché pétrolier n’ont été aussi noirs. Dans un marché où les cours sont sur des plus bas de 11 ans, et qui va encore être surapprovisionné pendant sans doute des années, les prévisionnistes se mettent à tester les scenarii les plus extrêmes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire