Le ministre du pétrole saoudien, Ali Al-Naïmi, pourrait marquer la prochaine réunion de l'OPEP avec une proposition globale de réduction de la production pétrolière à l'échelon mondial.
 

Après des mois voire des années de fermeté, l’Arabie Saoudite donne enfin quelques signes de fléchissement. Elle serait désormais prête à soutenir une initiative globale de réduction de la production pétrolière.

Votre opinion

Postez un commentaire