Alors que le marché est depuis de longs mois surapprovisionné, la banque d'affaires Goldman Sachs craint désormais que la production mondiale ne soit insuffisante.
 

Le pétrole Brent de mer du Nord est revenu sur des plus hauts de 6 mois, autour des 50 dollars le baril. En cause, notamment, une note de la banque d’affaires Goldman Sachs, évoquant un brutal coup d’arrêt à la situation de surproduction.

Votre opinion

Postez un commentaire