× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Malgré sa stabilisation et son petit rebond depuis le mois de janvier, le pétrole semble être en proie à un nouvel accès de faiblesse. En témoignent les dernières études de l’Agence Internationale de l’Energie et de Goldman Sachs, prévoyant une 2ème phase de correction, aussi violente que la première.

">
L'état des réserves et de l'appareil de production américains pourraient être à l'origine d'une nouvelle forte baisse des cours.
 

Malgré sa stabilisation et son petit rebond depuis le mois de janvier, le pétrole semble être en proie à un nouvel accès de faiblesse. En témoignent les dernières études de l’Agence Internationale de l’Energie et de Goldman Sachs, prévoyant une 2ème phase de correction, aussi violente que la première.

Votre opinion

Postez un commentaire