× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Après deux journées noires, le titre Volkswagen à Francfort a perdu le tiers de sa capitalisation boursière, après révélation du scandale des trucages tes tests antipollution.
 

Le constructeur automobile allemand perd plus d’un tiers de sa capitalisation boursière en 3 jours. Une sanction extrêmement lourde pour Volkswagen, mais qui rappelle à quel point l’automobile reste un secteur capital pour l’ensemble de l’économie mondiale.

Votre opinion

Postez un commentaire