Samedi soir, une heure avant la levée officielle des sanctions internationales, 22 super-tankers partaient des ports iraniens pour exporter leur brut vers l'Europe et l'Inde.
 

La fin progressive des sanctions économiques à l’encontre de la République Islamique était largement anticipé sur le marché pétrolier. Pourtant, les cours du brut sont passés ce lundi matin, sous les 28 dollars. Le marché avait-il encore de la marge pour faire pression sur les prix?

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • romuniort
    romuniort     

    Formidable !! Comme ça, hollande et consorts pourront encore ajouter quelques taxes sur l'essence.

Votre réponse
Postez un commentaire