Mis à jour le

(Dow Jones)--Quiconque gouvernera l'Italie à l'issue des élections législatives de l'an prochain n'aura d'autre choix que de poursuivre les réformes économiques et budgétaires entreprises par Mario Monti, le président du Conseil sortant, a dé

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire