Mis à jour le

PARIS (Dow Jones)--L'éventualité d'une entrée de l'Etat français au capital de Peugeot (UG.FR) serait examinée de près par l'Elysée, même si le gouvernement ne s'y résoudrait qu'en dernier recours, dans le cas où le constructeur automobile

Votre opinion

Postez un commentaire