× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Malgré les turbulences boursières de cet été, la crainte de voir la Chine provoquer des dégâts collatéraux sur les grandes économies sont surévalués, selon JPMorgan, GoldmanSachs et la Deutsche Bank.
 

JPMorgan, Deutsche Bank et Goldman Sachs mettent en garde contre un excès de pessimisme concernant la Chine, et notamment une mauvaise perception de l’impact que peut avoir le ralentissement chinois sur les autres grandes économies mondiales.

Votre opinion

Postez un commentaire