Mis à jour le

(CercleFinance.com) - Après le vent de folie qui avait soufflé sur les places boursières la veille, avec une euphorie digne du 26 juillet 2012, Benoit Coeuré (membre du conseil de la BCE) était intervenu dès jeudi soir puis de nouveau ce vendre

Votre opinion

Postez un commentaire