Mis à jour le

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires ont inversé la vapeur à la mi-journée: la large victoire de Syriza, loin de susciter stupeur et craintes pour l'avenir de l'Eurozone a été accueillie presque comme une bonne nouvelle par les places

Votre opinion

Postez un commentaire