7/7

77e Pierre Nanterme

C'est l'autre dirigeant français du classement à diriger un groupe étranger en l'espèce la société irlandaise de consulting Accenture (depuis 2011). En quatre ans il a fait progresser le chiffre d'affaire de 20% le portant à 31 milliards de dollars.

Sur la même période, le cours de Bourse a doublé. Après avoir réorganisé le groupe en le recentrant sur cinq grandes "unités", il lui fait désormais prendre le virage du numérique. "Avec cette révolution digitale, les enjeux sont bien plus important qu'il y a 20 ou 30 ans", expliquait-il à Forbes en juin dernier.

Il prend également très au sérieux les problématiques environnementales et sociétales. Le nombre d'employés en situation de handicap, par exemple, a augmenté de 50% entre 2012 et 2015 et les émissions de CO2 du groupe ont diminué de 13% par rapport à 2007.

Éric Piermont - AFP

7 patrons français qui gagneraient à être plus connus