5/5

30 jours d'autonomie

Le lieu est équipé d'un système de filtration d'air, de générateurs et de stockage d'eau. En cas d'attaque, le bâtiment pouvait vivre en vase clos pendant 30 jours. Les stocks de nourriture étaient également prévus.

Paul Faith - AFP

À vendre: bunker datant de la Guerre froide