4/9

Le Brésil construit ses Alpine

Dès les années 50, Jean Rédelé comprend que l'avenir du secteur passe par l'internationalisation. Mais il n'a pas les moyens de construire un réseau d'export. Il propose à ses partenaires de construire eux-mêmes des Alpines, simples à assembler et dont les composants mécaniques, siglés Renault, sont largement diffusés. Des A108 font leur apparition au Brésil en 1960 sous le nom d'Interlagos, puis en Espagne, au Mexique et en Bulgarie.

Willtron - Wikimedia - CC

Alpine Renault: la saga de la reine des rallyes