2/8

Un vaste remblaiement effectué en "mer ouverte"

Au début, une drague aspire les sédiments au fond de la mer sans rejeter l'eau et les achemine vers un lieu de dépôt à 200 mètres de profondeur. Le remblaiement en "mer ouverte" pourra ensuite débuter sur le fond rocheux mis à nu par le dragage du fond. Pour former ce remblai, des matériaux élaborés en carrière seront acheminés par voie maritime, depuis le port de Toulon. Un tuyau robotisé les étalera sous l'eau au plus près du fond marin. Arrivé à son niveau définitif, le remblai sera compacté par des engins flottants et réglé avec un niveleur sous-marin.

cBouygues Construction-Dixit Productions-Vianova Systems France

Ce colossal chantier va changer la physionomie de Monaco