1/7

Chanel soutient Air France

Dernier défilé du virtuose de la mise en scène: la nef du Grand Palais a été transformée en hall d'aéroport de la Chanel Airlines, aux hôtesses et stewards résolument mieux nippés qu'à Roissy. Karl Lagerfeld, qui passe sa vie à défier le jetlag, a dû finir légèrement obsédé. Déjà en 2012, il avait présenté son vestiaire printemps-été dans un décor similaire à l'intérieur d'une cabine d'avion. Public assis sur des rangées de 4 sièges de chaque côté, petites loupiottes au sol, mannequins qui défilent comme des hôtesses sur le couloir central, lumière bleutée comme pour un vol de nuit, hublots fermés et plafond futuriste, comme un toit ouvrant sur un ciel nuageux.

Patrick Kovarik - AFP

Chanel: les défilés les plus spectaculaires