2/5

'Les marchés réagissent comme des hordes de sangliers'

"Je crois que les marchés réagissent un peu comme des hordes de sangliers. Quand ils sentent une faiblesse ou une mauvaise odeur, ils attaquent". Richard Fischer, le patron de la réserve fédérale de Dallas a réagi à l'extrême volatilité des marchés après les annonces de la Fed.

Reuters

Elisez la meilleure phrase de la semaine