1/10

1/ Les États-Unis - 17.419 milliards de dollars

Force: la flexibilité du marché de l’emploi

Faiblesse: L’incertitude liée au calendrier politique

La première puissance mondiale a encore connue une année 2015 de bonne facture, sur le même rythme de 2014, avec une croissance supérieure aux 2%. 2016 s’annonce également sous de bons auspices puisque le FMI table sur un chiffre encore meilleur: 2,6%. Barack Obama rendra donc une copie solide au moment de passer la main, début 2017. Il sera vraisemblablement remplacé, soit par la démocrate Hillary Clinton, soit par le fantasque Donald Trump qui a actuellement de grande chance de décrocher l’investiture dans le camp républicain.

Donald Palansky

Les 10 plus grandes puissances économiques passées au crible