8/10

8/ L'Italie - 2.141 milliards de dollars

Force: le poids relativement élevé de l’industrie

Faiblesse: une dette publique qui dépasse les 130% du PIB

Après une première année de récession en 2014, le jeune et dynamique président du Conseil Matteo Renzi a réussi à remettre son pays sur le chemin de la croissance, le PIB ayant progressé de 0,8% en 2015. Le chômage a par ailleurs nettement diminué, passant sous la barre des 12%. L’économie italienne devrait encore accélérer en 2016, en dépassant les 1%.

© Gimli

Les 10 plus grandes puissances économiques passées au crible