6/8

6. Le calendrier de l'avent des intellos

L'idée originale est de SavoirCOM1, un blog crée par deux bibliothécaires engagées pour la libre dissémination du savoir. Depuis deux ans, elles éditent ce calendrier de l'avent qui dévoile chaque jour le nom d'un auteur dont l'œuvre tombe l'année suivante dans le domaine public. La loi prévoit que cela arrive 50 ans après sa mort. Particularité en 2015: "c'est l’année 1945 qu’il faut prendre en compte pour calculer la durée des droits". Il a donc fallu opérer un tri minutieux pour exclure les "nombreux auteurs s’étant compromis dans les atrocités propres à cette période". D'autant plus compliqué que le panel était réduit "du fait des 30 ans supplémentaires dont 'bénéficient' les auteurs déclarés 'Morts pour la France'". C'est notamment le cas pour le poète Robert Desnos, mort en déportation.

SavoirCOM1

Les calendriers de l'avent les plus originaux de 2015