Les courbes folles de l'architecte Zaha Hadid

Voir le diaporama   
Les courbes folles de l'architecte Zaha Hadid

L'architecture a perdu, avec l'un de ses plus grands noms, une grande artiste. Zaha Hadid, née à Bagdad, première femme à recevoir le "Nobel de l'architecture", le prix Pritzker, est morte à 65 ans d'une crise cardiaque le 31 mars. Demandée sur tous les continents, elle a dessiné des musées, des opéras, des tours aussi bien que des pavillons d'exposition dans un style reconnaissable et toujours impressionnant. Cubes agencés avec élégance et courbes voluptueuses, ses dessins ont marqué l'architecture moderne.

Léon Neal - AFP