4/5

Pierre Moscovici: l'impôt sur les sociétés 'cumule les inconvénients'

Alors que le gouvernement semble avoir engagé une réforme fiscale d'ampleur, le ministre de l'Economie et des Finances a livré une petite indication: "nous avons un paradoxe en France qui est que nous avons un impôt sur les sociétés qui est plus élevé que les autres (pays), qui va jusqu'à 38% et qui en plus a une assiette étroite et mitée, ce qui fait que le rendement est faible", a-t-il notamment déclaré, au micro d'iTélé. Certaines mauvaises langues diront qu'il aurait peut-être pu s'en rendre compte plus tôt. >> Votez pour la meilleure phrase de la semaine.

John Thys-AFP

Ils l'ont dit