5/8

4ème
Jacques Barrot (centriste): +4.100/mois
-  Ministre du Travail du 7 novembre 1995 au 2 juin 1997 (Gouvernement Alain Juppé 2), celui qui obtiendra ensuite le poste de vice-président de la Commission européenne accuse un bilan négatif lui aussi. Au total, la hausse du nombre de demandeurs d'emplois à atteint 4.100 par mois sur la période.

Georges Gobet - AFP

Ministres du Travail: lequel a le mieux lutté contre le chômage?