7/10

Michel-Edouard Leclerc: 'ce n'est pas la baisse du prix des préservatifs qui va compenser la hausse générale des prix'

Le dirigeant de la célèbre enseigne de supermarchés ne décolère pas à propos de la hausse de la TVA, prévue le 1er janvier prochain. Et s'amuse des inititives gouvernementales, comme celle visant à faire passer le taux de TVA des préservatifs de 7% à 5,5%.>>Votez pour la phrase de l'année

Jean-Sebastien Evrard-AFP

La phrase de l'année