1/10

Pierre Moscovici: 'je suis très sensible à ce ras-le-bol fiscal que je ressens de la part de nos concitoyens'

Le 20 août dernier, la phrase est lâchée: "je suis très sensible à ce ras-le-bol fiscal que je ressens de la part de nos concitoyens, qu'ils soient des ménages, des consommateurs, ou qu'ils soient des entreprises, et ça nous l'écoutons". A la surprise générale (et de ses collègues en premier lieu), Pierre Moscovici baptise ainsi la grogne récurrente qui sévit alors à propos de la fiscalité, quelques jours avant la présentation du projet de loi de finances 2014. >>Votez pour la phrase de l'année

Christian Hartmann-Reuters

La phrase de l'année