× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Les offres de reprises pourraient entrainer la suppression de 400 emplois sur 600.
 

Trois offres avaient été déposées pour la reprise des abattoirs normands. Mais "face à l'absence totale de dialogue", le groupe Declomesnil a préféré se retirer.

Votre opinion

Postez un commentaire